Gabrielle Izaguirré-Falardeau

La plus belle des villes laides

La plus belle des villes laides

Il y a deux mois, je t’ai quittée avec une valise de linge, des meubles usagés et trois boîtes de livres. Quelques jours avant le départ, j’ai tenté à plusieurs reprises de graver dans mon esprit  les détails de ton…

Je me souviens du début

Je me souviens du début

Je me souviens du début, quand j’étais anonyme. Je me souviens des promenades infinies dans les rues perpendiculaires où je tentais de me perdre en vain. Je me souviens m’être arrêtée devant chaque vitrine pour en observer le contenu avec…

Celle qui venait de nulle part

Celle qui venait de nulle part

Je t’ai demandé d’où tu venais, comme on demande l’heure ou la température. J’attendais une réponse d’une déconcertante banalité. Grossière erreur. Tu t’es d’abord figée, puis tu m’as regardée, incrédule. J’ai vu la confusion parcourir ton visage et tes pupilles…